AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

LES MEILLEURS RP D'HELLMOUTH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
avatar
Charles Abbott
OBSERVATEUR DU CONSEIL


J'ai commis des meurtres, environ : 1216 Je suis en amour avec : Pour le moment personne Je suis âgé de : 29 ans Ce qui me démarque des autres c'est : Mes connaissances sur le monde occulte On me voit souvent avec des : Femmes On peut me retrouver à mon travail au : A l'université de Synnydale On dit de moi que je suis : Malin - Loyal - Taquin Mais aussi que je peux être : Extreme - Manipulateur Je ressemble beaucoup à : Charlie Cox Je dois mon avatar à : Me

MessageSujet: Re: LES MEILLEURS RP D'HELLMOUTH  Mer 5 Déc - 4:28

Charles actuellement en PLS

@Mary-Ann Wescott a écrit:
Une coupe de champagne qui allait disparaitre dans mon estomac, c'est ce qu'il voulait m'offrir comme offrande pour être en ma présence. Les objets de valeur, c'est ce qu'on pouvait appeler une véritable offrande. À quoi bon me donner quelque chose auquel il ne tient pas réellement.

J'aimerais en connaitre plus sur la valeur de cette montre. Simplement pour savoir si je la fais encadrer ou bien si je la mets dans ma collection d'objet les plus couteux. Vous êtes chanceux que je ne prennes que cela. J'aurais bien pu prendre votre jeunesse, vous faisant immédiatement perdre tout vos cheveux en faisant ridé votre peau. Vous voulez faire un échange peut-être ? Bienvenue au département du service à la clientèle Wescott. Comment puis-je vous aidez monsieur Abbott ?

Rigolant de mon propre discours avec sarcasme. On pouvait sentir dans ma voix une certaine confiance s'y en dégagée. J'analysais son physique, plutôt alléchant d'ailleurs. Il était aussi délectable que mon champagne. Je relève mes jambes sous la table en venant déposer mes pieds sur ses cuisses en lui affichant un sourire.

Massez-moi les jambes vous voulez bien ?

Mes jambes féminines, bronzés et divines se déposait sur ses cuisses, accompagné de mes talons aiguilles d'une beauté indescriptible. Manucures fraichement faites, j'avais sans doute le corps le plus parfait que portait cette planète. Il ne pouvait le nier. Un sourire charmeur et coquin bordait mon visage et mon regard plongé dans le sien.

Vous savez, je ne suis pas venu ici pour rencontrer des hommes. Je savais que vous alliez venir. J'avais besoin de vous parlez. Je dois vous parlez des tueuses et aussi d'un démon qui doit mourir. Vous allez jouer un jeu important dans cette histoire monsieur Abbott. Ayez confiance en moi, je suis assez vieille pour vous apportez le plus grand bonheur que vous ayez connu.

En une fraction de secondes, je me téléportais derrière lui pour lui mordiller son lobe d'oreille et de nouveau, j'étais devant lui les jambes sur ses cuisses, comme si cette seconde n'avait jamais vu le jour. Je le fixais de nouveau dans ses yeux en attendant qu'il commence à masser mes jambes sous la nappe blanche et luxueuse de cette table.

Même dans vos rêves les plus fous, j'ai des pouvoirs que vous ne pouvez pas imaginer. Je me ferai un plaisir de vous faire exploser comme une bouteille de champagne. Vous pensez que j'ai besoin que vous me payez un verre monsieur Abbott ? J'ai vingt-milles années d'économie derrière-moi. Ce n'est pas votre pittoresque verre de champagne qui assouvira ma soif d'objets de luxe.

_________________
« Just kind »
C'est comme cela que ça commence, de la fièvre, de la fureur, qui rend les hommes bons... Cruels...
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Buffy Summers
If The Apocalypse Comes, Beep Me



J'ai commis des meurtres, environ : 37230 Je suis en amour avec : Daniel Osbourne, je suis un ex de Devon Spencer et j'aime éternellement Angel. Je suis âgé de : 19 ans Ce qui me démarque des autres c'est : Ma force surhumaine, ma facilité à guérir et je peux encaisser les coups de manière spectaculaire. On me voit souvent avec des : Hommes On peut me retrouver à mon travail au : Cimetière On dit de moi que je suis : Spontannée, sociable, généreuse, humaine, emphatique, intelligente, analytique Mais aussi que je peux être : Orgueilleuse, bornée, n'écoute jamais, égocentrique, impatiente, fouineuse Je ressemble beaucoup à : Sarah Miichelle Gellar Je dois mon avatar à : shootingstar

MessageSujet: Re: LES MEILLEURS RP D'HELLMOUTH  Mer 5 Déc - 7:34

OMG MARY AHAHHAHA xD Massez-moi les jambes

_________________

tueuse de vampires
Quand j’observe ce monde, auquel tu veux absolument appartenir, tout ce que je voie c’est 6 milliards de dingues qui cherchent un raccourci vers la sortie. Il sont tous cinglés... Regarde les... Tout le monde boit, fume, se drogue... Ils se tirent les uns sur les autres ou bien ils se font tout bonnement sauter la cervelle pour ne plus voir ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jeremy Lewilton
I just want Love & Lust




J'ai commis des meurtres, environ : 10981 Je suis en amour avec : Valentin Weber, le seul et unique amour de ma vie. Je suis âgé de : 23 ans Ce qui me démarque des autres c'est : que je suis résistant à la douleur On me voit souvent avec des : hommes On peut me retrouver à mon travail au : garage de sunnydale, ce garage m'appartient, j'en suis le propriétaire On dit de moi que je suis : gentil, attentionné, démonstratif, masculin, calme, paisible, drôle Mais aussi que je peux être : orgueilleux, j'ai été une fois infidèle, têtu, possessif, jaloux Je ressemble beaucoup à : Will Higginson Je dois mon avatar à : shootingstarr

MessageSujet: Re: LES MEILLEURS RP D'HELLMOUTH  Mer 5 Déc - 7:51

Je me sens comme dans la série :O Vous me faites vibrer GUYS !!

@Candice Merteuil a écrit:
Ho Oh Ho, Christmas Baby × EVENT
Candice roulait des yeux. Il allait vraiment faire tout le discours ? Sérieusement ? Non seulement il voulait bouffer tout les étudiants, mais il voulait les endormir juste avant ? Quoique, peut-être que ceux qui se ferait bouffer le ressentirait moins ?

Assis à la gauche de Buffy, la tueuse la plus récente fixait le maire. Elle était nerveuse, c'était évident. Il y a avait beaucoup sur la ligne; s'ils perdaient, ce serait la fin du monde, leurs amis et leurs collègues étudiants trouveraient la mort. Et, même s'ils gagnaient, il y aurait des pertes, c'était assuré. Mais chacun des étudiants qui étaient ici en avait fait le choix; ils avaient tous été mit au courrant et chacun était prêt à ce battre pour survivre et sauver la ville, sauver le monde.

C'était ce que la lycéenne se répétait; ils savaient ce qu'ils faisaient. Ils savaient ce qu'ils risquaient et c'était leur décision. Comme elle avait accepté son destin de tueuse et toutes les pertes qui venaient avec. Il fallait qu'elle s'y fasse.

Puis le reste enchaina; le maire se transforma en un démon atroce. Il était hideux, effrayant et apparement affamé. Il ne fit qu'une bouchée de Snyder et il l'avala comme si ce n'était qu'un ver en gelé, n'usant qu'une ou deux croqué pour le faire passer. On entendait ses os se broyer au passage.

❝ Eww! Ils sont tous aussi laids, quand ils se transforment ? ❞

Candice se leva, suivant les mouvements de Buffy qui posa une main sur son épaule, se voulant rassurante. Elle mettait sa confiance en elle; toute sa confiance. Et il était bien de l'entendre, parce qu'elle en aurait beaucoup sur les épaules. Avec Oz et Alex comme bras droit, il fallait qu'elle sache diriger. Et il fallait qu'elle prenne les armes sans hésiter.

❝ Merci, Buff. J'avais besoin d'entendre ça. ❞ Elle lui fit un petit sourire en regardant en l'air, amusée. ❝ Espérons que tes discours habituels à haut remontant me donneront la force de gagner. ❞

Alors que la tueuse blonde se retourna vers Willow, la classe des gradués de la classe de 1999 enlevèrent leur toge et leur chapeau. Tous était armé jusqu'au dents. Alors que les lance-flammes jettent leurs munitions sur l'armée qui s'approche, Candice se retourne vers Buffy qui la dirige vers Alex.

❝Hey Buffy. Surtout ne meurt pas! ❞

Se dirigeant vers sa place attitré, Candice en profite pour aider ceux qu'elle peut. Poignardant un vampire, en propulsant d'autre au loin pour protéger des élèves, la tueuse ressemblait à une pro. Elle echainait ses mouvements dans des circulations fluides, éliminants ses victimes et se rendant à destination.

Arrivant au niveau de Oz et Alex, Candice put évaluer la situation. Les lance-flammes commençaient à se vider, la section des arcs tirait leur dernière flèches sous les commandes d'Alex et certains étudiants avaient trouvé la mort, Larry était le dernier en date; il avait eu le corps fracassé par le maire lui-même.

Soupirant, Candice devait admettre que le rouquin avait raison: il fallait se battre. Mais il manquait des gens, à l'appel. Des alliés. Des amis. Et la tueuse n'avait pas le temps de réfléchir; il fallait qu'elle prenne sa décision.

La jeune Merteuil se tourna vers l'armée qu'ils avaient monté tous ensemble, montant sur l'un des chaise pour avoir plus de portée avec sa voix et une vue plus général.

❝ Lance-flammes, archers! On passe à l'offensive! Consolidez le front, empêchez-les de passer! Tuez tout ce qui n'est pas humain et surtout, on ne laisse personne derrière nous! ❞ Sautant en bas de sa chaise, elle prit son arme de prédilection, un katana, et elle prit son arbalète qu'elle laisse pendre sur son dos. Ses yeux dans ceux de Oz, elle mit sa main sur son épaule. ❝ Continuez à combattre ici, gardez le front en vie. Je m'occupe de notre reine du bal préférée! Cordélia va m'en devoir une. ❞ Candice empoigna son katana et trancha la tête d'un vampire qui s'approchait rapidement de Oz. ❝ Ou deux. Restez sur vos gardes. ❞

La tueuse repartit, à la recherche de @"Cordélia Chase" , se rappelant qu'elle l'avait vu dans le fond, à la cérémonie. Et c'était sa place attitrée, après tout.

En route, elle remarqua que @Jeremy Lewilton était là, un peu ammoché, mais qui cherchait Valentin. Le coeur de la tueuse se serra; elle espérait qu'il était toujours en vie. Beaucoup des membres de leur armée improvisé ne savait pas se battre, alors il ne fallait pas mettre d'option de côté.

Se frayant un chemin à travers les vampires et démons qui se trouvait sur place, réduisant un bon petit nombre en poussière, Candice arriva enfin au niveau du blond, posant délicatement sa main sur son épaule pour lui faire comprendre qu'elle était un allié. On ne sait jamais, en pleine bataille. La tueuse n'aurait pas apprécié de se faire donner un oeil au beurre noir par le garagiste de la ville.

❝ Tu tiens le coup ? ❞ C'était une question de réthorique; c'était le carnage, personne ne pouvait bien aller, en ce moment. Enfin personne qui n'était pas un démon ou un vampire. ❝ Valentin. Tu sais dans quel secteur il se trouvait, la dernière fois que tu l'as vu ? ❞

Percutant un vampire qui s'approchait trop rapidement, Candice reporta son attention vers l'humaine qui se trouvait devant elle.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________

capitaine / footballeurs
Te souviens-tu de ce jour, de ce soleil. De ce jacuzzi ? De cette nuit ? Rappelles-le moi je t'en pris. Parce que je me sens disparaitre petit à petit. J'essaie de me souvenir pour les autres... Mais toi. Toi le pourras-tu pour moi ? Je t'en supplie, mon chéri. Ne m'oublie pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lorraine Lahaie
Je vote pour le bien





J'ai commis des meurtres, environ : 1969 Je suis en amour avec : mes livres.... Je suis âgé de : 18 ans Ce qui me démarque des autres c'est : mes pouvoirs de "médium" On me voit souvent avec des : hommes On peut me retrouver à mon travail au : lycée et chez moi pour une séance de magnétisme On dit de moi que je suis : empathique, généreuse, drôle, Mais aussi que je peux être : agressive, perfectionniste, orgueilleuse Je ressemble beaucoup à : Emeraude Toubia Je dois mon avatar à : Aethuse

MessageSujet: Re: LES MEILLEURS RP D'HELLMOUTH  Mer 5 Déc - 7:54

@Candice Merteuil En dirait que t'as fais l'armée XD jeme prosterne devant cet rp

_________________
La confiance ne ce donne pas, elle se gagne
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mary-Ann Wescott
Puissance supérieure





J'ai commis des meurtres, environ : 4159 Je suis en amour avec : Duncan Latraverse, mais libre de mes actes envers tout homme à qui je m'intéresse Je suis âgé de : 20 millénaires Ce qui me démarque des autres c'est : Mes Prémonitions du futur, mon pouvoir de téléportation, voyager entres les dimensions, métamorphose, télékinésie, lévitation. Et le pouvoir spécial des oracles spécialement contrôlé par moi. Contrôle de l'élément de l'eau. Tout ce qui est relié à l'eau, la glace, l'océan, la pluie, la foudre. On me voit souvent avec des : hétérosexuel, 20 millénaires de conquêtes masculines On peut me retrouver à mon travail au : Professeur de droit à l'Université de Sunnydale On dit de moi que je suis : aimante - généreuse - chaleureuse Mais aussi que je peux être : égocentrique - princesse - orgueilleuse Je ressemble beaucoup à : Jessica Alba Je dois mon avatar à : bazzart

MessageSujet: Re: LES MEILLEURS RP D'HELLMOUTH  Mer 5 Déc - 8:02

Ohh merci Charles (L)

_________________
she just ran away
20 milles longues années derrière moi à essayer de trouver la paix intérieur dans la mort. Sans aucune réussite. Ma destiné est d'être éternel et de contrôler les dimensions parallèles. ▬ Je suis une princesse au coeur tendre, aimant les mâles qui valent la peine d'êtres entraînés dans mon lit.© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cordelia Chase
Je vote pour le bien





J'ai commis des meurtres, environ : 15064 Je suis en amour avec : un homme d'affaires, un PDG qui te fera rêver Je suis âgé de : 19 ans Ce qui me démarque des autres c'est : je suis la plus belle & la plus riche On me voit souvent avec des : hommes On peut me retrouver à mon travail au : centre commercial à faire du shopping On dit de moi que je suis : moi-même, une starlette, c'est bien suffisant Mais aussi que je peux être : égocentrique, égoïste, narcissique, ah et aussi une bitch. Je ressemble beaucoup à : charisma carpenter Je dois mon avatar à : bazzart

MessageSujet: Re: LES MEILLEURS RP D'HELLMOUTH  Mer 5 Déc - 10:10

OMG MARY ANN !!!!!

@Mary-Ann Wescott a écrit:
L'histoire qu'il me racontait sur la montre que je venais de lui prendre me touchait. Ça ne touchait pas mon coeur de glace, mais ça touchait ce qu'il me restait peut-être d'humanité. Humanité ? Non finalement, je ne connaissais pas vraiment, ce que c'était. J'avais été quelque peu perdu par l'histoire de son père. Je ne me souvenais même plus du mien, tellement ça faisait longtemps que ma création avait été produite.

L'histoire d'un objet est beaucoup plus importante qu'un prix mon cher. Le prix ce n'est rien, maintenant je connais sa valeur et je vous promets d'en prendre soin. Je fis semblant de lui rendre, mais aussitôt la montre devant ses yeux. Je la fis disparaitre comme par magie. Je dirai donc à votre père si je le croise dans les cieux que je détiens cette petite partie de vous. Peut-être me chantera-t-il mes louanges. Dis-je sur un ton sensuel et plaisant à entendre. On ne pouvait pas toujours comprendre où je voulais en venir. Ma tête était mélangé entre tellement de dimensions parallèles que parfois j'oubliais de mentionner des détails importants, mais bref, ça faisait parti de mon charme exceptionnelle.

Je regardais mes ongles, ma manucure était parfaite. Digne d'une reine. Sa main sur ma jambe commença à me masser doucement. Je ferme les yeux pour profiter du moment. Je savais que la mention de son rôle à jouer allait l'interpeler. Pendant que j'avais les yeux fermés à rêvasser à ce massage de rêve. Je pensais à l'anatomie de Charles. Je pouvais presque la voir juste à sentir son toucher qui commençait à m'exciter légèrement. Il m'en fallait bien plus que ça pour être excité. J'avais vingt-milles années derrière moi de luxure et de vice. J'avais tout essayé ce qu'un humain ne pouvait pas faire en une seule vie. J'étais très ouverte d'esprit. Après tout, eux ils n'ont qu'une vie, alors pourquoi la gaspiller à coucher avec une seule personne, alors qu'ils peuvent se faire la planète entière. Ouvrant les yeux, mes joues étaient rosés par ce moment de pure plaisir que je venais de m'offrir dans la balade de mon cerveau.

Votre rôle Charles. Vous avez rencontrer Buffy récemment. Je sais qui vous êtes et je sais que Quentin Traverse veut la faire tuer. Cependant vous savez ce qui peut tuer cette fille. La seule façon de la tuer, c'est de la tuer de l'intérieur. Vous devez en être amoureux ou bien encore faire partie de sa famille. Ce jour viendra, vous allez voir. Elle se sacrifiera pour quelqu'un de sa famille. Elle sera la seule et unique personne à pouvoir sauver le monde de l'apocalypse. Alors si vous la tuer maintenant, le monde périra contre une déesse l'an prochain. Vous devez être sur vos gardes monsieur Abbot. Vous pensez être capable de tuer de vos propres mains. Un humain.

Continuant mon discours, je retire ma jambe de sa cuisse pour poser mon talon aiguille sur son entrejambe en pesant très doucement sur celle-ci pour lui procurer une légère douleur, mais aussi une petite excitation.

Vous ne trouvez pas que la douleur est excitante ? Moi si. En ce moment-même, quarante êtres humains sont entrain de se faire arracher le coeur par l'ex de la tueuse. Elle ira à sa rencontre bientôt. Vous avez perdu ce soir Charles. J'ai gagné malheureusement pour vous. Je voyais l'observateur grouiller et faire bouger la table. Par mon pouvoir de télékinésie j'agite le doigt en sa direction. Agitant le doigt vers le bas en direction de sa chaise je le retenais pour qu'il ne puisse plus bouger. Ne bougez pas, vous risquez de vous faire mal Charles. Il ne faut pas endommagé un si joli corps, vous êtes d'accord avec moi non ? Je plongeais mon regard glacial dans le sien. J'imposais la crainte et le respect. Je disais donc avant que vous m'interrompiez si grossièrement. Quarante êtres humains à Sunnydale sont entrain de se faire arracher le coeur et vous n'avez rien fait pour leur venir en aide. Vous et votre tueuse n'avez rien vu venir. Vous avez laisser cette Buffy Summers rompre avec son démon et voilà... Je vous félicite de votre bon travail monsieur Abbott. Il serait peut-être temps d'arrêter d'enseigner l'histoire et faire quelque chose de votre vie. Mon talon se pressait plus fortement contre l'entre-jambe de celui-ci. Ce qui m'excitait grandement de le voir essayer de prendre la fuite, tout en se faisant ridiculiser par mes pouvoirs. J'aimais voir un homme se prosterner à mes pieds. Je pris donc mes deux mains pour replacer mes longs cheveux ondulés sur le devant de mes épaules tout en continuant de le fixer.

Alors, ma coiffure, comment la trouvez-vous ? Jolie non ?

_________________

SCREAM QUEEN BITCHES.
Épouse d'un riche homme d'affaire. Se fait vivre par l'argent durement gagné de son époux. Fière citoyenne de Sunnydale, actrice à temps perdu et accro du shopping.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Candice Merteuil
TUEUSE DE VAMPIRES



J'ai commis des meurtres, environ : 7880 Je suis en amour avec : monsieur pointu Je suis âgé de : 19 ans Ce qui me démarque des autres c'est : mes pouvoirs de tueuse et mes cheveux roses. On me voit souvent avec des : Hétérosexuelle On peut me retrouver à mon travail au : Étudiante universitaire et Tueuse On dit de moi que je suis : Amicale. Courageuse. Directe. Intelligente. Talentueuse. Mais aussi que je peux être : Arrogante. Fêtarde. Manipulatrice. Inattentive. Égoïste. Têtue. Irresponsable. Je ressemble beaucoup à : Vanessa Morgan Je dois mon avatar à : Bazzart

MessageSujet: Re: LES MEILLEURS RP D'HELLMOUTH  Mer 5 Déc - 11:14

Aaww merci @Jeremy Lewilton sa fait plaisir a entendre x)

@Lorraine Lahaie merci :) je n'ai pas fait l'armée, j'écoute juste trop la télé :)

_________________
We all have demons that we can't stand.
× by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Buffy Summers
If The Apocalypse Comes, Beep Me



J'ai commis des meurtres, environ : 37230 Je suis en amour avec : Daniel Osbourne, je suis un ex de Devon Spencer et j'aime éternellement Angel. Je suis âgé de : 19 ans Ce qui me démarque des autres c'est : Ma force surhumaine, ma facilité à guérir et je peux encaisser les coups de manière spectaculaire. On me voit souvent avec des : Hommes On peut me retrouver à mon travail au : Cimetière On dit de moi que je suis : Spontannée, sociable, généreuse, humaine, emphatique, intelligente, analytique Mais aussi que je peux être : Orgueilleuse, bornée, n'écoute jamais, égocentrique, impatiente, fouineuse Je ressemble beaucoup à : Sarah Miichelle Gellar Je dois mon avatar à : shootingstar

MessageSujet: Re: LES MEILLEURS RP D'HELLMOUTH  Mer 5 Déc - 12:23

Consolider le front !

Ca me rappelle quelque chose ;) ahahaah

_________________

tueuse de vampires
Quand j’observe ce monde, auquel tu veux absolument appartenir, tout ce que je voie c’est 6 milliards de dingues qui cherchent un raccourci vers la sortie. Il sont tous cinglés... Regarde les... Tout le monde boit, fume, se drogue... Ils se tirent les uns sur les autres ou bien ils se font tout bonnement sauter la cervelle pour ne plus voir ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mary-Ann Wescott
Puissance supérieure





J'ai commis des meurtres, environ : 4159 Je suis en amour avec : Duncan Latraverse, mais libre de mes actes envers tout homme à qui je m'intéresse Je suis âgé de : 20 millénaires Ce qui me démarque des autres c'est : Mes Prémonitions du futur, mon pouvoir de téléportation, voyager entres les dimensions, métamorphose, télékinésie, lévitation. Et le pouvoir spécial des oracles spécialement contrôlé par moi. Contrôle de l'élément de l'eau. Tout ce qui est relié à l'eau, la glace, l'océan, la pluie, la foudre. On me voit souvent avec des : hétérosexuel, 20 millénaires de conquêtes masculines On peut me retrouver à mon travail au : Professeur de droit à l'Université de Sunnydale On dit de moi que je suis : aimante - généreuse - chaleureuse Mais aussi que je peux être : égocentrique - princesse - orgueilleuse Je ressemble beaucoup à : Jessica Alba Je dois mon avatar à : bazzart

MessageSujet: Re: LES MEILLEURS RP D'HELLMOUTH  Mer 5 Déc - 16:45

SÉRIEUX CETTE FIN !!!! POUR DEVON !!!!!!

@Buffy Summers a écrit:
J'avais l'habitude d'aller voir Giles pour enquêter sur le but principal d'un démon et aussi sur la façon de le tuer avant de me mettre à la tâche. C'était différent cette fois, je n'avais qu'une seule certitude. Je devais en terminé avec Devon. Sa mort me serrait au coeur, il avait été une personne que j'avais aimé, j'avais su voir du bon en lui et pourtant tout ce que j'avais vécu avec lui commençait à s'effacer de ma mémoire. Je me renfermais comme à chaque fois sur moi-même en pensant faire ce qui était juste de faire. Le corps de Devon disparaissait tranquillement pour réapparaître derrière moi quelques secondes plus tard. Mes mains me retenaient de ne pas m'écraser la figure sur le sol. Je sentis un coup de pied contre mon dos. La douleur était bien présente, mais rien ne pouvait m'arrêter. Avant qu'il ne puisse me frapper encore. Mon corps roulait sur le côté, malencontreusement j'heurtais un cadavre sur le sol. Tombant face à face avec ce corps froid, ce visage ne portant plus de lumière, plus de vie. Ce cadavre sans le savoir me donna la force de me relever et de me retourner pour regarder Devon qui me menaçait en quelques sortes.

Haussant un sourcil, le dévisageant. Il voulait se battre, il allait en avoir pour ces cinq-cents dernières années de meurtres. Il allait regretter de m'avoir menacer ici, aujourd'hui. Je ne le lâchais pas du regard. Je savais qu'il était puissant, mais rien ni personne n'allait se dresser au travers de mon chemin pour m'empêcher de le massacrer. J'avais envie qu'il souffre autant qu'il avait fait souffert ces pauvres victimes. La tueuse en moi s'emparait de mon esprit. Je ne voyais plus de blanc, plus de gris. Il n'y avait plus de juste milieu. Que de l'obscurité, du noir. Mon esprit était envahie de douleur et de haine. Cette colère en moi devait s'extérioriser. Fonçant vers le démon qu'il était et qu'il serait toujours si je n'y mettais pas un terme. Un coup de poing au visage suivit de plusieurs coups de poings directement dans sa cage thoracique lui faisant manquer d'air. Le blessant douloureusement aux poumons. Je n'étais plus capable de m'arrêter. Je tourne sur moi-même lui donnant un coup de pieds dans ses abdominaux qui m'avaient fait pourtant rêver durant plus d'un an. Je saute à califourchon sur lui l'entourant de mes jambes autour de son bassin, l'entrainant dans ma chute sur le sol. Nous roulions tous les deux l'un sur l'autre sur l'herbe bordé de tristesse et de cadavres. Une herbe froide et humide comme l'était l'ambiance du moment. Un moment amer et rempli de haine.

J'avais enfin le dessus sur lui et avant qu'il ne puisse se téléporter. Je portais mon index et mon majeur pour faire le contour de son nez et lui crever les yeux pour ne plus qu'il puisse me prendre par surprise en se téléportant. Lui crevant les yeux de mes doigts, plus je les enfonçais, plus son cri de douleur était puissant. C'était tellement dégueulasse, mais je ne me contrôlais plus. Je n'avais plus aucun sens éthique après avoir vu ces quarante cadavres avec le coeur arraché. Rien n'était plus douloureux que cette vision de ma mission qui avait été anéanti par Devon. Je me relève, le laissant geindre sur le sol. Il était sur le dos avec une main déposer devant ses yeux crevés. Il criait et se tordait de douleur. En le regardant se tordre de douleur mon premier réflex fut d'être triste, mais pas pour lui. Pour moi.

J'étais triste de tourner cette page, cette rencontre, cette douloureuse rupture et ce que nous avions vécu. J'avais le sentiment d'avoir été trahi, trompé et qu'il avait été malhonnête. Que son amour pour moi n'avait jamais eu lieu d'être. Cette relation n'avait pas été franche et réelle. Pourquoi, pourquoi ça ce passait-il ainsi alors que j'étais supposé hérité de deux magnifiques enfants venant de leur créateur, lui. Je ne pensais qu'à Aube et Aiden en ce moment. Je les libérerais sans doute d'un fardeaux, je n'avais pas le choix.  Je ne pouvais pas le laisser partir après ce que j'avais vu. Autant de mort, autant de peine, dans une solitude la plus profonde je m'avance vers lui pour ajouter une couche à sa douleur. Un coup de pied puissant dans ses bourses. Tellement puissant que j'entendis son scrotum craqué sous la puissance de mon coup. Je me penchais à nouveau au dessus de lui fixant son visage qui dégoulinait de sang.

Adieu Devon.

Mes deux mains empoignèrent ses cheveux. Je tirais de toute mes forces pour sentir son cou craquer et voir sa peau se fendre petit à petit. Le sang commençait à gicler dans tous les sens. Sur mes vêtements, mon visage. J'avais les bras et les mains couverts de son sang. J'étais entrain de lui arracher la tête, violemment comme un loup qui dévore une proie. Je n'avais plus aucun scrupule, je ne ressentais rien d'autres que de la douleur. Ses ligaments et ses organes commençaient à se déchirer. Sa tête était à présent arracher. Il me prit quelques secondes pour réaliser ce que je venais de faire. Regardant cette tête dans ma main se vider de son sang. Je regardais autour de moi. Il n'y avait personne. Il était tard et c'était la nuit. Sa tête roula jusque dans l'eau de ce petit étant dans le parc. Le sang continuait de couler par la cavité de son corps sans tête.

Traumatisée, réalisant ce que j'avais fais. Je tombais sur mon postérieur, me faisant reculer de mes mains par l'arrière. Mes mains et mes jambes bougeaient à toute vitesse. Mes fesses frottaient contre le sol. À un moment je frappais un mur. Dans tous les sens du terme. Mon dos s'adossait contre le mur de ce bâtiment et mon esprit frappait un mur solide et douloureux. Je ne parlais plus. J'étais traumatisé. Je regardais la scène de crime. Je regardais tous les corps étendus sur le sol comme si jamais je ne pourrais me relever. Jamais je ne serai capable de me relever. Jamais. Les larmes coulèrent sur mes joues. Mes yeux étaient rempli d'amertume, de haine, je ne savais plus quel sentiment je devais ressentir. J'étais figée, regardant tous ces corps. Le mien était couvert de sang, le sang sur mon visage coulait sur mes jeans en même temps que les larmes qui le bordait. Je ne savais pas si je pourrais me relever après ce combat. Émotionnellement j'étais détruite, anéantie. Et si la police arrivait, s'en était terminé pour moi. Je me devais de bouger, il fallait que je me bouge, mais je n'en avais plus la force. Je ne ressentais plus rien. Le vide en moi venait s'emparer de mon corps. Mes yeux étaient fixer sur le parc.

Je me rappelais soudainement la conversation que j'avais eu avec @Lysandre Blueberry. Est-ce que dieu existait réellement ? S'il existait, en ce moment, j'espérais qu'il me fasse un signe. Qu'il vienne me chercher et qu'il m'apporte dans les cieux, car je n'en pouvais plus de cette vie. De cette ville. Je ne supportais plus  de tout perdre considérablement sans rien gagner au bout de mes batailles. Si c'était tout ce que ce monde avait à m'apporter. Je préférerais que l'on m'emporte.

_________________
she just ran away
20 milles longues années derrière moi à essayer de trouver la paix intérieur dans la mort. Sans aucune réussite. Ma destiné est d'être éternel et de contrôler les dimensions parallèles. ▬ Je suis une princesse au coeur tendre, aimant les mâles qui valent la peine d'êtres entraînés dans mon lit.© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Valentin H. Weber
Dieu Paradisiaque





J'ai commis des meurtres, environ : 10104 Je suis en amour avec : Jeremy Lewilton Je suis âgé de : 19 ans physiquement, plusieurs millénaires réellement Ce qui me démarque des autres c'est : que je ne possède plus de pouvoirs On me voit souvent avec des : Hommes On peut me retrouver à mon travail au : Serveur au Starbuck On dit de moi que je suis : Bienveillant, sensible, attentionné, fidèle, intègre Mais aussi que je peux être : maladroit, têtu, curieux, taciturne, manque de confiance en lui Je ressemble beaucoup à : Maxence Danet Fauvel Je dois mon avatar à : Mok

MessageSujet: Re: LES MEILLEURS RP D'HELLMOUTH  Mer 5 Déc - 16:47

Mary-Ann tu m'as devancer!!! J'allais le mettre xD

Ce rp est juste.... Wouaaaw!!! *-*

_________________

Valentin H. Weber : Dieu de la Magie - Etudiant en Littérature antique - Serveur au Starbuck - En couple avec Jeremy Lewilton.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mary-Ann Wescott
Puissance supérieure





J'ai commis des meurtres, environ : 4159 Je suis en amour avec : Duncan Latraverse, mais libre de mes actes envers tout homme à qui je m'intéresse Je suis âgé de : 20 millénaires Ce qui me démarque des autres c'est : Mes Prémonitions du futur, mon pouvoir de téléportation, voyager entres les dimensions, métamorphose, télékinésie, lévitation. Et le pouvoir spécial des oracles spécialement contrôlé par moi. Contrôle de l'élément de l'eau. Tout ce qui est relié à l'eau, la glace, l'océan, la pluie, la foudre. On me voit souvent avec des : hétérosexuel, 20 millénaires de conquêtes masculines On peut me retrouver à mon travail au : Professeur de droit à l'Université de Sunnydale On dit de moi que je suis : aimante - généreuse - chaleureuse Mais aussi que je peux être : égocentrique - princesse - orgueilleuse Je ressemble beaucoup à : Jessica Alba Je dois mon avatar à : bazzart

MessageSujet: Re: LES MEILLEURS RP D'HELLMOUTH  Mer 5 Déc - 16:48

Le , je préférerais que l'on m'emporte....

OMG j'ai presque pleuré. Sérieux c'est quoi cette finale de ouufffffff

je suis sur le cul les amis !!

_________________
she just ran away
20 milles longues années derrière moi à essayer de trouver la paix intérieur dans la mort. Sans aucune réussite. Ma destiné est d'être éternel et de contrôler les dimensions parallèles. ▬ Je suis une princesse au coeur tendre, aimant les mâles qui valent la peine d'êtres entraînés dans mon lit.© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tom Lehane
Je sucerai ta moelle





J'ai commis des meurtres, environ : 7217 Je suis en amour avec : personne, aucun ne mérite mon attention Je suis âgé de : 20 années humaine et maintenant j'aurai cette apparence pour le reste de ma ve Ce qui me démarque des autres c'est : mon talent pour le chant et la musique On me voit souvent avec des : hommes On peut me retrouver à mon travail au : partout dans le monde, je suis un chanteur connu mondialement On dit de moi que je suis : agressif, rancunier et que j'ai l'esprit qui se porte à la vengeance Mais aussi que je peux être : un nouveau né cruel et impitoyable Je ressemble beaucoup à : zayn malik Je dois mon avatar à : shootingstar

MessageSujet: Re: LES MEILLEURS RP D'HELLMOUTH  Mer 5 Déc - 17:13


_________________
you watch me bleed until I can't breathe
I guess I want too much, I just want love and lust, You just can't love enough, That's why I need a touch  ▬ Tom Lehane Too Much.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jeremy Lewilton
I just want Love & Lust




J'ai commis des meurtres, environ : 10981 Je suis en amour avec : Valentin Weber, le seul et unique amour de ma vie. Je suis âgé de : 23 ans Ce qui me démarque des autres c'est : que je suis résistant à la douleur On me voit souvent avec des : hommes On peut me retrouver à mon travail au : garage de sunnydale, ce garage m'appartient, j'en suis le propriétaire On dit de moi que je suis : gentil, attentionné, démonstratif, masculin, calme, paisible, drôle Mais aussi que je peux être : orgueilleux, j'ai été une fois infidèle, têtu, possessif, jaloux Je ressemble beaucoup à : Will Higginson Je dois mon avatar à : shootingstarr

MessageSujet: Re: LES MEILLEURS RP D'HELLMOUTH  Mer 5 Déc - 18:42

JESUS CHRIST CE FORUM ME VEND DU RÊVE

@Aube S. Summers a écrit:
La sensation me réveille dans un sursaut et je me retrouve empêtrée dans mes draps, trempée par la sueur et à bout de souffle par la faute d'un cauchemar qui semble encore bien trop réel. Une main se porte contre ma poitrine pour stopper la course folle de mon cœur qui cogne à m'en faire mal, cherchant à se libérer de la prison d'os qui le retient. Mais rien n'y fait, le retour à la réalité ne permet pas à mon cœur de retrouver sa course normale comme c'est pourtant le cas chaque fois que je sors d'un mauvais rêve. J'ai mal. Tellement mal. Mal à m'en arracher le cœur pour que celui-ci ne me fasse plus souffrir comme il le fait. Je ne comprends pas pourquoi et j'ai l'impression de me retrouver petite fille, ayant désespérément besoin de la présence réconfortante de mes parents qui se poseront en gardiens de mon sommeil et chasseront les démons venus grignoter mes rêves. Je ne me rappelle plus de la nature de l'horreur qui a peuplé mes rêves, mais j'ai encore dans le nez l'odeur du sang qu'elle y a fait coulé, comme si... Comme si j'y étais encore. Que je me tenais en plein milieu d'un champ de morts. Impossible. J'étais dans mon lit, n'est-ce pas ? Oubliant un instant mon cœur furieux, je remarque finalement que le paysage n'est pas celui auquel j'aurais pu m'attendre au saut du lit. La douleur lancinante m'avait complètement fait loupé le fait que je m'étais téléporté dans mon sommeil. J'avais été tellement concentrée sur mon mal, que j'en avais loupé ce détail. Ça ne m'était plus arrivé depuis mes 10 ans, plus depuis que le froid c'était installé entre Buffy, Devon et moi. J'avais eu pour habitude de me téléporter inconsciemment vers mes parents dès que la panique était trop forte, dès que j'avais l'impression d'être en danger. Plus d'une fois dans mon enfance je m'étais retrouvé aux pieds de mes parents sans me rappeler avoir quitté mon lit. Était-ce parce que j'avais si mal que je cherchais cette fois encore leur présence réconfortante dans cette dimension ? Fébrile, je me hisse sur mes jambes en resserrant le drap que j'avais emmené avec moi pour me couvrir un peu plus, mon short et mon t-shirt ne suffisant pas à stopper les tremblements qui secouaient mon corps. Je n'arrive même pas à déterminer si j'ai réellement froid ou si c'est cette sensation que quelque chose d'horrible était arrivé qui me mettait dans cet état. Je ne me rends même pas compte que le tissu tenu si serré contre mon corps trempe par endroit dans le sang, s'en imprégnant. J'avance, perdue quant à ma présence dans ce parc.

Quelque chose cloche dans cet endroit d'ailleurs. L'odeur métallique est toujours là, assaillant mes sens. Mon pied nu rencontre quelque chose de froid et je baisse les yeux pour tomber sur un cadavre dont le visage est figé pour l'éternité dans une expression de pure horreur. La vue ne m'est pas inconnue pour l'avoir provoqué quelques fois. Mais un coup d’œil aux alentours me révèle l'étendu du massacre et alors, même moi j'ai un haut le cœur en constatant le nombre impressionnant de cadavres juchant le sol. Qu'est-ce que..., mais un bruit terrifiant de lutte interromps mes pensées et je me tourne vers son origine. Deux silhouettes se dessinent dans la pénombre de la nuit et j'extirpe une de mes mains de sous le drap pour y faire une naître des flammes qui me permettent d'éclairer la scène, juste au moment où un son horrible de peau qui se déchire me parvient. Je ne réalise pas tout de suite qu'une tête roule, ni qu'il s'agit de celle de Devon. Mais je reconnais ces cheveux blonds comme appartenant à Buffy et alors, j'ai l'impression de vivre mon cauchemar. Adieu Devon qu'elle a dit. Devon. Devon. Papa. Un plouf indique que la tête a sombré et la scène prend tout son sens, tout en n'en n'ayant aucun. Les corps sans cœur, c'est lui. Mais pourquoi ? Comment ? Il embrassait pratiquement le sol sur lequel marchait Buffy, doux comme un agneau pour ses beaux yeux. Alors pourquoi ? Et elle, elle l'aimait. Ils s'aimaient. Non ? Je m'approche du corps sans vie de celui qui aurait du être mon père, qui l'avait été pour quelques années mais qui ne le sera plus jamais. Devon... Papa ? Non. Non. NON ! Mes jambes déjà fébriles se dérobent sous mon poids, tombant presque sur lui, ou ce qu'il restait de lui. Je ne pensais pas toutes ces méchancetés que je t'ai dit. S'il te plaît, s'il te plaît... Ce n'est pas la version de ce présent que je pleure, mais celle du futur, ce père qui m'avait porté sur ses épaules, qui m'avait protégé, qui m'avait aimé malgré nos différents et à sa façon. Mon cœur cogne si fort que j'ai l'impression de l'entendre résonner dans mes oreilles et je geins de douleur, recroquevillée.

Un hoquet secoue ma carcasse alors que les larmes, silencieuses, roulent le long de mes joues. Il était censé me protéger de mes cauchemar, pas m'en faire vivre un. Les parents paraissaient éternels aux yeux de leurs enfants, les miens d'autant plus. Et ma mère... Tant bien que mal, je me redresse en prenant appuie sur mes mains et tourne la tête pour la voir, contre ce mur en pierre, comme morte à l'intérieur. Elle est responsable de la mort de mon père. C'est certain, son sang la marque. Mais je n'arrive pas à lui en vouloir en la voyant dans cet état. Je n'ai qu'une envie, c'est de me lover contre son flanc et de partager sa douleur, de joindre mes larmes aux siennes. Je n'arrive pas à voir Buffy l'amie, quant bien même on me demande maintes et maintes fois de faire la distinction. En cet instant, je vois ma mère parce que j'ai besoin d'elle. Maman. Buffy. Je me traîne jusqu'à sa hauteur et me sert du tissu qui me couvre pour essuyer les traces de son meurtre, frottant à rendre la peau rouge. Je tente d'éponger les larmes qui font saigner mon cœur un peu plus. Je ne perdrais pas un autre parent ce soir, pas question que la police ne mette la main sur elle. J'allais m'occuper d'elle comme ma mère s'était tant de fois occupée de moi. Laisse-moi t'emmener avec moi. Loin d'ici. Loin de... lui, je n'ai pas le courage de dire son nom devant elle, j'ai bien trop peur de m'effondrer avec elle. Allez, Buffy, maman. Je glisse un bras dans son dos avec une tendresse dont je ne serais jamais cru capable à son encontre et je la presse contre moi, prête à nous téléporter loin de cette scène macabre alors que les sirènes retentissent à l'autre bout de la ville.

_________________

capitaine / footballeurs
Te souviens-tu de ce jour, de ce soleil. De ce jacuzzi ? De cette nuit ? Rappelles-le moi je t'en pris. Parce que je me sens disparaitre petit à petit. J'essaie de me souvenir pour les autres... Mais toi. Toi le pourras-tu pour moi ? Je t'en supplie, mon chéri. Ne m'oublie pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Buffy Summers
If The Apocalypse Comes, Beep Me



J'ai commis des meurtres, environ : 37230 Je suis en amour avec : Daniel Osbourne, je suis un ex de Devon Spencer et j'aime éternellement Angel. Je suis âgé de : 19 ans Ce qui me démarque des autres c'est : Ma force surhumaine, ma facilité à guérir et je peux encaisser les coups de manière spectaculaire. On me voit souvent avec des : Hommes On peut me retrouver à mon travail au : Cimetière On dit de moi que je suis : Spontannée, sociable, généreuse, humaine, emphatique, intelligente, analytique Mais aussi que je peux être : Orgueilleuse, bornée, n'écoute jamais, égocentrique, impatiente, fouineuse Je ressemble beaucoup à : Sarah Miichelle Gellar Je dois mon avatar à : shootingstar

MessageSujet: Re: LES MEILLEURS RP D'HELLMOUTH  Mer 5 Déc - 18:42

MENTION 2 !!!!!!!

@Aube S. Summers a écrit:
La sensation me réveille dans un sursaut et je me retrouve empêtrée dans mes draps, trempée par la sueur et à bout de souffle par la faute d'un cauchemar qui semble encore bien trop réel. Une main se porte contre ma poitrine pour stopper la course folle de mon cœur qui cogne à m'en faire mal, cherchant à se libérer de la prison d'os qui le retient. Mais rien n'y fait, le retour à la réalité ne permet pas à mon cœur de retrouver sa course normale comme c'est pourtant le cas chaque fois que je sors d'un mauvais rêve. J'ai mal. Tellement mal. Mal à m'en arracher le cœur pour que celui-ci ne me fasse plus souffrir comme il le fait. Je ne comprends pas pourquoi et j'ai l'impression de me retrouver petite fille, ayant désespérément besoin de la présence réconfortante de mes parents qui se poseront en gardiens de mon sommeil et chasseront les démons venus grignoter mes rêves. Je ne me rappelle plus de la nature de l'horreur qui a peuplé mes rêves, mais j'ai encore dans le nez l'odeur du sang qu'elle y a fait coulé, comme si... Comme si j'y étais encore. Que je me tenais en plein milieu d'un champ de morts. Impossible. J'étais dans mon lit, n'est-ce pas ? Oubliant un instant mon cœur furieux, je remarque finalement que le paysage n'est pas celui auquel j'aurais pu m'attendre au saut du lit. La douleur lancinante m'avait complètement fait loupé le fait que je m'étais téléporté dans mon sommeil. J'avais été tellement concentrée sur mon mal, que j'en avais loupé ce détail. Ça ne m'était plus arrivé depuis mes 10 ans, plus depuis que le froid c'était installé entre Buffy, Devon et moi. J'avais eu pour habitude de me téléporter inconsciemment vers mes parents dès que la panique était trop forte, dès que j'avais l'impression d'être en danger. Plus d'une fois dans mon enfance je m'étais retrouvé aux pieds de mes parents sans me rappeler avoir quitté mon lit. Était-ce parce que j'avais si mal que je cherchais cette fois encore leur présence réconfortante dans cette dimension ? Fébrile, je me hisse sur mes jambes en resserrant le drap que j'avais emmené avec moi pour me couvrir un peu plus, mon short et mon t-shirt ne suffisant pas à stopper les tremblements qui secouaient mon corps. Je n'arrive même pas à déterminer si j'ai réellement froid ou si c'est cette sensation que quelque chose d'horrible était arrivé qui me mettait dans cet état. Je ne me rends même pas compte que le tissu tenu si serré contre mon corps trempe par endroit dans le sang, s'en imprégnant. J'avance, perdue quant à ma présence dans ce parc.

Quelque chose cloche dans cet endroit d'ailleurs. L'odeur métallique est toujours là, assaillant mes sens. Mon pied nu rencontre quelque chose de froid et je baisse les yeux pour tomber sur un cadavre dont le visage est figé pour l'éternité dans une expression de pure horreur. La vue ne m'est pas inconnue pour l'avoir provoqué quelques fois. Mais un coup d’œil aux alentours me révèle l'étendu du massacre et alors, même moi j'ai un haut le cœur en constatant le nombre impressionnant de cadavres juchant le sol. Qu'est-ce que..., mais un bruit terrifiant de lutte interromps mes pensées et je me tourne vers son origine. Deux silhouettes se dessinent dans la pénombre de la nuit et j'extirpe une de mes mains de sous le drap pour y faire une naître des flammes qui me permettent d'éclairer la scène, juste au moment où un son horrible de peau qui se déchire me parvient. Je ne réalise pas tout de suite qu'une tête roule, ni qu'il s'agit de celle de Devon. Mais je reconnais ces cheveux blonds comme appartenant à Buffy et alors, j'ai l'impression de vivre mon cauchemar. Adieu Devon qu'elle a dit. Devon. Devon. Papa. Un plouf indique que la tête a sombré et la scène prend tout son sens, tout en n'en n'ayant aucun. Les corps sans cœur, c'est lui. Mais pourquoi ? Comment ? Il embrassait pratiquement le sol sur lequel marchait Buffy, doux comme un agneau pour ses beaux yeux. Alors pourquoi ? Et elle, elle l'aimait. Ils s'aimaient. Non ? Je m'approche du corps sans vie de celui qui aurait du être mon père, qui l'avait été pour quelques années mais qui ne le sera plus jamais. Devon... Papa ? Non. Non. NON ! Mes jambes déjà fébriles se dérobent sous mon poids, tombant presque sur lui, ou ce qu'il restait de lui. Je ne pensais pas toutes ces méchancetés que je t'ai dit. S'il te plaît, s'il te plaît... Ce n'est pas la version de ce présent que je pleure, mais celle du futur, ce père qui m'avait porté sur ses épaules, qui m'avait protégé, qui m'avait aimé malgré nos différents et à sa façon. Mon cœur cogne si fort que j'ai l'impression de l'entendre résonner dans mes oreilles et je geins de douleur, recroquevillée.

Un hoquet secoue ma carcasse alors que les larmes, silencieuses, roulent le long de mes joues. Il était censé me protéger de mes cauchemar, pas m'en faire vivre un. Les parents paraissaient éternels aux yeux de leurs enfants, les miens d'autant plus. Et ma mère... Tant bien que mal, je me redresse en prenant appuie sur mes mains et tourne la tête pour la voir, contre ce mur en pierre, comme morte à l'intérieur. Elle est responsable de la mort de mon père. C'est certain, son sang la marque. Mais je n'arrive pas à lui en vouloir en la voyant dans cet état. Je n'ai qu'une envie, c'est de me lover contre son flanc et de partager sa douleur, de joindre mes larmes aux siennes. Je n'arrive pas à voir Buffy l'amie, quant bien même on me demande maintes et maintes fois de faire la distinction. En cet instant, je vois ma mère parce que j'ai besoin d'elle. Maman. Buffy. Je me traîne jusqu'à sa hauteur et me sert du tissu qui me couvre pour essuyer les traces de son meurtre, frottant à rendre la peau rouge. Je tente d'éponger les larmes qui font saigner mon cœur un peu plus. Je ne perdrais pas un autre parent ce soir, pas question que la police ne mette la main sur elle. J'allais m'occuper d'elle comme ma mère s'était tant de fois occupée de moi. Laisse-moi t'emmener avec moi. Loin d'ici. Loin de... lui, je n'ai pas le courage de dire son nom devant elle, j'ai bien trop peur de m'effondrer avec elle. Allez, Buffy, maman. Je glisse un bras dans son dos avec une tendresse dont je ne serais jamais cru capable à son encontre et je la presse contre moi, prête à nous téléporter loin de cette scène macabre alors que les sirènes retentissent à l'autre bout de la ville.

_________________

tueuse de vampires
Quand j’observe ce monde, auquel tu veux absolument appartenir, tout ce que je voie c’est 6 milliards de dingues qui cherchent un raccourci vers la sortie. Il sont tous cinglés... Regarde les... Tout le monde boit, fume, se drogue... Ils se tirent les uns sur les autres ou bien ils se font tout bonnement sauter la cervelle pour ne plus voir ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aube S. Summers
Les ténèbres habitent en moi


J'ai commis des meurtres, environ : 4606 Je suis en amour avec : la Nuit étoilée. Je suis âgé de : Vingt et un ans Ce qui me démarque des autres c'est : ma force surhumaine, la pyrokinésie et la téléportation que j'ai eu en héritage. On me voit souvent avec des : hommes et des femmes, avec une préférence actuelle pour les dieux aussi vieux que le temps lui-même. On peut me retrouver à mon travail au : Starbucks en tant que barista : la blonde énervée, c'est moi. On dit de moi que je suis : têtue, orgueilleuse, de mauvaise foi et revancharde. Mais aussi que je peux être : drôle, confiante, hardie et protectrice. Je ressemble beaucoup à : Cara Delevingne Je dois mon avatar à : delreys.

MessageSujet: Re: LES MEILLEURS RP D'HELLMOUTH  Mer 5 Déc - 18:49

Vous êtes bien trop adorables
c'est ton rp @Buffy Summers qui m'a bien inspiré
merci les babes

_________________

Take me, pull me all around. Break me, I'm yours.
- in this moment
Revenir en haut Aller en bas
† Contenu sponsorisé †

MessageSujet: Re: LES MEILLEURS RP D'HELLMOUTH  

Revenir en haut Aller en bas
LES MEILLEURS RP D'HELLMOUTH
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hellmouth :: Bienvenue à Sunnydale :: CHAQUE GÉNÉRATION :: livre d'or-

Nous sommes très heureux de vous accueillir sur Hellmouth !
La bouche de l'enfer vous ouvre ses portes. Saison 4
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit